Mercredi 13 novembre 2019

Polémique autour de la construction d’un ascenseur pour améliorer l’accès en haut du Duomo de Milan

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 18 novembre 2013 - 336 mots

MILAN (ITALIE) [18.11.13] – La Surintendance des Biens culturels et la municipalité de Milan s’affrontent au sujet de la construction d’un ascenseur « en verre », facilitant l’accès en haut du Duomo de Milan. Enjeux économiques et patrimoniaux sont à nouveau confrontés.

La Veneranda Fabbrica, société gestionnaire du Duomo de Milan, envisage de construire un ascenseur avec des parois vitrées pour permettre à un plus grand nombre de touristes d’accéder à la vue panoramique de la ville, l’objectif étant une meilleure accessibilité pour l’Exposition Universelle de 2015. Selon La Repubblica, ce projet n’est cependant pas du goût de la Surintendance des Biens Culturels de Milan, qui dénonce une course aux entrées, et une motivation uniquement économique.

Chaque année, 800 000 visiteurs se rendent au sommet de la cathédrale de Milan. Le visiteur souhaitant y accéder à pied doit s’acquitter d’un droit d’entrée de 7 euros. Par contre, s’il envisage de prendre les deux petits ascenseurs intérieurs, le tarif est de 12 euros, ce qui permet à l’entreprise privée gestionnaire du site de récolter environ 6 millions de recettes. Selon la Veneranda Fabbrica, le nouvel ascenseur permettrait de multiplier par dix le nombre d’entrées, et donc d’améliorer la rentabilité du site, une partie des bénéfices supplémentaires pouvant être réaffectée à l’entretien et à la restauration du monument. Quant à la Commune, elle voit aussi d’un bon œil ce projet, qui prouve son dynamisme et sa capacité d’adaptation, tout en améliorant son attractivité.

Pour Marco Parini, membre d’Italia Nostra (association pour la sauvegarde et la conservation de l’environnement et du territoire italien), et Franco Iseppi, président du Touring Club, l’évaluation des gains est faussée, puisque les estimations de fréquentation de la société sont bien trop optimistes, et ne sont fondées sur aucune étude scientifique. Ils ajoutent que la construction de l’ascenseur de verre n’est pas sans risque pour l’édifice symbole de la ville de Milan. Pour les partisans du projet, la construction de l’ascenseur aurait le mérite de mettre aux normes le site, le rendant accessible aux handicapés.

Légende photo

Cathédrale de Milan - commencée en 1386 et achevé sous Napoléon I er en 1805-1813 - © Photo chensiyuan - 2009 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque