Dimanche 24 janvier 2021

Plusieurs objets classés endommagés dans l’incendie criminel de l'église Saint-Louis de Fontainebleau

Par Margot Boutges · lejournaldesarts.fr

Le 12 janvier 2016 - 333 mots

FONTAINEBLEAU (SEINE-ET-MARNE) [12.01.16] – Un incendie d’origine vraisemblablement criminelle a été allumé dimanche dernier dans l'église Saint-Louis de Fontainebleau. Plusieurs objets liturgiques classés ont été endommagés ou détruits.

Un incendie a ravagé dimanche 10 janvier, au matin, l'intérieur de l'église Saint-Louis de Fontainebleau. Un incendie vraisemblablement d'origine criminelle selon le préfet de Seine-et-Marne. Trois départs de feu ont été identifiés, au niveau de la chapelle de la vierge, de la chapelle saint-Joseph et près du chœur.

Si aucune victime humaine n'est à déplorer, et que la structure de l'édifice n'a pas souffert, les flammes ont largement touché le mobilier de cette église bâtie entre le XVIIe et le XIXe siècle et inscrite Monument Historique (MH).

Fleur Pellerin, ministre de la Culture a déploré dans un communiqué « les destructions et la disparition de plusieurs objets du culte et objets mobiliers d'art dont plusieurs étaient classés ou inscrits au titre des Monuments Historiques. »

Parmi les douze objets mobiliers protégés recensés sur la base Palissy qui ont été touchés par les flammes, la vierge provenant de l'ermitage de Franchard en forêt de Fontainebleau, a disparu. Il s'agit d'une élégante Vierge à l'enfant du XIVe siècle, en bois polychrome, classée MH. « Des analyses des cendres récoltées dans cette chapelle nous permettront de savoir si cette vierge a été détruite ou volée », explique Jean-Pascal Lanuit, directeur régional adjoint de la DRAC Ile-de-France.

Autre perte : le maître-autel du XVIIe siècle, également classé, orné de bas-reliefs illustré d'une descente de croix et de saints et provenant de la chapelle de la Trinité-du-Palais de Fontainebleau.

Selon le curé, un autre autel et un retable ont également été détruits.

D'autres éléments ont été endommagés par suite de l'augmentation de la chaleur. C'est le cas de certaines baies qui ont subi éclatements et fissures. « Compte tenu des dégâts, les analyses risquent d'être longues pour mesurer toute leur ampleur », a indiqué Jean-Pascal Lanuit, précisant que les équipes du ministère de la Culture allaient effectuer aujourd’hui mardi 12 après-midi un récolement des objets de l'église.

Légende photo

Église Saint-Louis de Fontainebleau © Photo Basvb - 2011 - Licence CC BY-SA 3.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque