Dimanche 15 décembre 2019

Musée

14-18

L’Histoire au musée

Par Daphné Bétard · Le Journal des Arts

Le 29 novembre 2011 - 603 mots

MEAUX

Marqué par les célèbres batailles de la Marne, le Pays de Meaux a inauguré son Musée de la Grande Guerre.

MEAUX - C’est une date pour le moins symbolique – celle de l’armistice du 11 novembre – qui a été choisie pour l’ouverture du Musée de la Grande Guerre, à Meaux (Seine-et-Marne). Les équipes de l’institution ont dû mettre les bouchées doubles pour permettre à Jean-François Copé, secrétaire général de l’UMP et président de la communauté d’agglomération du Pays de Meaux, d’inaugurer l’établissement en présence du président de la République, Nicolas Sarkozy. Un soutien politique de taille qui a permis à ce projet lancé en 2005 de voir le jour assez rapidement. D’un coût global de 28 millions d’euros, le musée imaginé par l’architecte Christophe Lab s’inscrit légitimement sur ce territoire marqué à jamais par les batailles de la Marne, celle de septembre 1914 où les Français empêchèrent les Allemands de gagner Paris, et celle de 1918. Conçu en porte-à-faux sur un site de 16 hectares, le bâtiment, massif et imposant, de 7 000 m2, a été construit au pied du Monument américain offert à la France, à la mémoire des soldats tombés lors de la bataille de la Marne, visible depuis les espaces intérieurs. Le visiteur y accède après avoir remonté un chemin boisé de cèdres qui confère au lieu un aspect solennel.

Dimension internationale
La collection pour laquelle ce musée a été construit est le fait d’un seul homme : Jean-Pierre Verney. Photographe de formation, passionné par la période, il a rassemblé près de 50 000 vestiges de la Grande Guerre (objets du quotidien, armes, documents écrits, affiches, peintures…) dont moins de 20 % sont exposés dans le parcours permanent. Le comité scientifique formé autour de l’historien Marc Ferro pour élaborer le discours historique a connu des discussions animées pour sélectionner les pièces exposées. Relativement spectaculaire sans sombrer dans l’excès, la scénographie a su trouver le juste équilibre entre présentation objective d’objets militaires et évocation d’une histoire humaine tragique. Les documents audiovisuels viennent enrichir une approche qui se veut avant tout historique. Dans l’espace central du musée, la reconstitution de champs de bataille (tranchées allemande et française) et les uniformes complets des pays belligérants illustrent les grands bouleversements sociaux, techniques et géopolitiques de l’ère moderne. Le parcours s’attache à inscrire le conflit dans sa dimension internationale. « Nous ne voulions pas d’une vision franco-française. Il fallait donner différents points de vue et montrer que, de part et d’autre des tranchées, les soldats vivaient la même chose », explique Michel Rouger, directeur de l’institution. Des espaces annexes développent des thématiques plus spécifiques telles que l’évolution de l’armement, la vie dans les tranchées, les conséquences humaines dramatiques à travers le sort des « gueules cassées »… Les 300 m2 d’exposition temporaire et l’auditorium permettront d’approfondir d’autres thèmes.

Le Musée de la Grande Guerre se défend de faire de l’ombre aux lieux qui abordent déjà cet épisode historique, comme le Mémorial de Verdun (Meuse) et l’Historial de la Grande Guerre à Péronne (Somme). Les deux établissements n’ont pas vu d’un très bon œil l’arrivée de ce concurrent direct qui risque de les déposséder d’une partie de leur public, particulièrement les scolaires d’Île-de-France. Le nouveau musée de Meaux espère attirer près de 100 000 visiteurs annuels et se projette déjà en 2014, année de célébrations du centenaire des débuts de la Grande Guerre.

MUSÉE DE LA GRANDE GUERRE

Coût du projet : 28 millions d’euros
Superficie : 7 000 m2 (dont 3 000 m2 pour le parcours permanent)
Collection : 50 000 pièces
Architecte : Christophe Lab
Budget de fonctionnement annuel : 1 million d’euros

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°358 du 2 décembre 2011, avec le titre suivant : L’Histoire au musée

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque