Vendredi 30 juillet 2021

Musée

New York

Le Queens Museum s’agrandit

Par Kate Deimling (Correspondante à New York) · Le Journal des Arts

Le 13 novembre 2013 - 472 mots

NEW YORK / ETATS-UNIS

Le musée, connu pour son imposant modèle architectural de New York, rouvre après avoir doublé sa surface d’exposition.

NEW YORK - Fondé en 1972, le Queens Museum occupe l’ancien pavillon de New York de l’Exposition internationale de 1939. Aujourd’hui, en s’étendant dans une ancienne patinoire qui occupait la partie sud du bâtiment, le musée a doublé sa superficie pour se doter d’une surface de 9 750 m2. La rénovation par le cabinet d’architectes Grimshaw a coûté 69 millions de dollars, 50 millions d’euros), apportés par la Ville et l’État de New York, venant aussi des dons de particuliers pour un montant de 2 millions de dollars.

Lors de l’inauguration du musée, le 30 octobre, en présence de l’ex-maire Michael R. Bloomberg et des élèves du Public School 144, Tom Finkelpearl, le directeur du musée, a résumé sa mission à un mot : « openness » (« accessibilité »). Au sens propre, cette ouverture s’apprécie dans le vaste rez-de-chaussée doté de très grandes baies vitrées qui donnent sur l’Unisphère, le globe géant en métal créé pour la Foire internationale de New York de 1964. Au sens figuré, le musée s’ouvre à son environnement, ayant établi par exemple des liens avec la communauté taïwanaise de Queens. La biennale « Queens International », qui montre des œuvres d’artistes d’origine internationale travaillant à Queens, compte parmi ses commissaires Meiya Cheng, du centre d’art contemporain de Taïpeh. En 2015, la bibliothèque de Queens s’installera à côté du musée, ce qui l’ancrera davantage dans son milieu urbain.

Un musée excentré
Le musée se trouve dans le Flushing Meadows Corona Park, près du stade de tennis qui accueille l’U.S. Open, tandis que l’autoroute le Grand Central Parkway passe devant sa façade. Investi d’une mission civique, le musée emploie des art-thérapeutes et accueille plus de 25 000 élèves chaque année. La direction entend attirer un public plus large après la rénovation, espérant voir sa fréquentation annuelle passer de 100 000 à 200 000 personnes. Reste à savoir si les visiteurs se déplaceront pour découvrir un musée éloigné du centre-ville. Pour la cérémonie d’inauguration, une navette de la station de métro jusqu’au musée avait été exceptionnellement mise en place.

Le Queens Museum se tourne également vers l’art contemporain. Actuellement, Peter Schumann occupe deux salles avec ses pantins de carton évocateurs, et Pedro Reyes présente une série de performances intitulée « The People’s United Nations » dans le cadre de la biennale Performa 13. Au printemps, le musée montera une exposition d’Andy Warhol avant d’exposer, en 2015, des œuvres contemporaines indiennes. Une nouvelle galerie prend le nom des mécènes Shelley et Donald Rubin, qui prêteront des œuvres d’artistes cubains, tibétains et indiens de leur collection pour des expositions temporaires. Et le musée change de nom : du « Queens Museum of Art » il devient le « Queens Museum » tout court.

QUEENS MUSEUM

New York Avenue, Flushing Meadows Corona Parks Queens, New York, www.queensmuseum.org

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°401 du 15 novembre 2013, avec le titre suivant : Le Queens Museum s’agrandit

Tous les articles dans Patrimoine

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque