Dimanche 25 février 2018

Mystère autour de la fermeture de la plus haute tour du monde

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 février 2010

DUBAI [10.02.10] – Burj Dubaï victime de son succès ? La tour d’observation de Burj Khalifa, la plus haute tour du monde (828 mètres de haut), a été momentanément fermée pour des « travaux de maintenance et d’aménagement » un mois après son ouverture en fanfare le 4 janvier 2010, décevant ainsi plusieurs touristes et jetant le doute sur ses capacités d’accueil.

Les raisons de cette fermeture ? Selon les informations du correspondant du Guardian à Dubaï, des problèmes d’alimentation électriques et/ou une trop forte affluence. La cause précise de la fermeture provisoire du gratte-ciel reste floue. Dans un bref communiqué, le propriétaire de la tour, Emaar Properties, est resté imprécis et ne dit pas si le reste de l’édifice – encore en partie vide – a été affecté par la panne.

La fermeture, dimanche 7 février 2010, de la tour, intervient alors que Dubaï essaie de redynamiser son image internationale de métropole arabe d’avant-garde alors que des doutes planent sur sa santé financière. La ville-Etat du Golfe persique avait espéré faire de Burj Khalifa une attraction touristique majeure.

Les billets d’entrée ont été épuisés dès les premiers jours. Ces tickets coûtaient entre 100 dirhams (environ 27 dollars) pour une visite normale avec délai d’entrée et 400 dirhams (environ 109 dollars) pour une entrée immédiate. « C’est juste très décevant » déclare un touriste qui ajoute ne s’être déplacé que pour la tour. Néanmoins, le porte-parole de la compagnie assure que les acheteurs seront dédommagés.

« Les problèmes dûs à l’alimentation électrique sont en cours de réparation et le public sera informé de la réouverture en temps voulu » a indiqué la compagnie en ajoutant qu’elle s’engageait « à fournir la qualité de prestation la plus élevée ».

Des questions ont été soulevées quant à la rapidité de la construction dans les mois qui ont précédé son inauguration, une grande partie du revêtement final n’étant pas encore installé en septembre 2009. Prévue pour ce même mois, l’inauguration a été repoussée. Le choix du 4 janvier 2010 coïncidait avec l’anniversaire de l’accession au pouvoir de l’émir de Dubaï.

Les travaux sont toujours en cours à plusieurs niveaux de l’édifice y compris ceux qui doivent accueillir le premier hôtel conçu par Giorgio Armani dont l’ouverture est prévue en mars 2010. Les premiers des quelques 12 000 résidents et employés de bureau étaient censés emménager au mois de février 2010.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque