Dimanche 16 décembre 2018

Mort du photographe japonais Shomei Tomatsu

Par Le Journal des Arts · lejournaldesarts.fr

Le 9 janvier 2013 - 168 mots

NAHA (JAPON) [09.01.13] - Le photographe nippon Shomei Tomatsu est décédé le 14 décembre 2012 à Naha, dans la préfecture d’Okinawa, au Japon. Il avait livré un témoignage poignant du drame d’Hiroshima.

Shomei Tomatsu a été emporté par une pneumonie à l’âge de 82 ans, dans la plus grande discrétion le 14 décembre 2012. La nouvelle n’a en effet été rapportée que le 8 janvier par une source japonaise, selon Le Figaro.

Célèbre pour avoir immortalisé les stigmates du drame nucléaire d’Hiroshima et Nagasaki à travers des compositions en noir et blanc usant souvent du très gros plan, Shomei Tomatsu est considéré comme un éminent représentant de la photographie japonaise d’après-guerre.

Son œuvre, présentée lors d’une rétrospective au San Francisco Museum of Modern Art en 2004, a emporté dans son sillage grand nombre de photographes japonais, notamment Daido Moriyama, exposé à la Tate Modern de Londres du 10 octobre au 20 janvier 2013.

Shomei Tomatsu est exposé à la galerie Priska Pasquer à Cologne jusqu'au 26 février 2013.

Légende photo

Shomei Tomatsu, Untitled, Tokyo (1969) © Photo courtesy Galerie Priska Pasquer

Shomei Tomatsu, Prostitute, Nagoya (1957) © Photo courtesy Galerie Priska Pasquer

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque