Jeudi 19 septembre 2019

Mort de l’architecte, peintre et théoricien portugais Nadir Afonso

Par Julien Rocha · lejournaldesarts.fr

Le 20 décembre 2013 - 340 mots

CASCAIS (PORTUGAL) [20.12.13] - Nadir Afonso, architecte collaborateur du Corbusier et d’Oscar Niemeyer, peintre et théoricien de l’abstraction géométrique, est décédé à l’âge de 93 ans.

Nadir Afonso, portugais, pionnier de l’abstraction géométrique, s’est éteint le 11 décembre 2013 à 93 ans.

Après avoir obtenu un diplôme en architecture à l’Ecole des beaux-arts de Porto, il vient étudier la peinture à l’Ecole des Beaux-arts de Paris en 1946. Il rencontre alors Le Corbusier, dont il devient l’un des collaborateurs sur le projet de la Cité radieuse de Marseille jusqu’en 1951. Il part ensuite pour Río de Janeiro, au Brésil, où il travaille dans l’équipe d’Oscar Niemeyer.

De retour à Paris en 1954, il souhaite renouer avec sa véritable passion, la peinture : il se rapproche alors des artistes cinétiques de la galerie Denise René, tel Vasarely, et y expose ses propres tableaux de 1956 à 1957. L’année suivante, il participe au Salon des Réalités nouvelles. Nadir Afonso abandonne définitivement l’architecture en 1965 : « J’ai toujours été un peintre, bien qu’une série d’accidents m’ait porté à l’architecture contre ma volonté » a-t-il dit lors d’une interview au Diário de Notícias en novembre 1983, rappelle le quotidien espagnol El País.

L’essence de son art est la géométrie. Il a peint de nombreux paysages urbains épurés et sensibles à l’aide de formes géométriques isolées et colorées qui se superposent et révèlent des espaces faits de rues et de bâtiments. Théoricien de sa propre esthétique, il a écrit de nombreux traités en français et en portugais, dont Les Mécanismes de la création artistique en 1970, Les Sens de l’art (paru français en 1983, traduit en Portugais en 1999), ou encore Erradas crenças e falsadas criticas en 2005.

Les tableaux de Nadir Afonso sont exposés dans les musées du monde entier, notamment à Lisbonne, Sao Paulo, Budapest, Paris (Centre Pompidou) et Berlin. Son œuvre a été très largement commentée, au point de susciter la plus importante bibliographie consacré à un artiste contemporain portugais. Un musée lui est entièrement dédié à Chaves, sa ville natale.

Légende photo

Nadir Afonso (1920-2013) - © Photo Mafmafmaf - 2007 - Licence CC BY-SA 2.5

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque