Samedi 15 décembre 2018

Mike Nelson représentera la Grande-Bretagne à la Biennale de Venise 2011

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 1 avril 2010 - 340 mots

LONDRES (ROYAUME-UNI) [01.04.10] – L’artiste contemporain britannique, Mike Nelson, a été sélectionné pour représenter le pavillon britannique à la 54e édition de la Biennale de Venise en 2011.

Un vieil autobus médical du Croissant Rouge transformé en fumerie d’opium, un bâtiment à l’abandon revisité en une usine de cannabis ou encore une porte blanche qui vous mène via un miroir dans un studio photo douteux. Tels sont les mondes créés par Mike Nelson qui représentera la Grande-Bretagne à la prochaine Biennale de Venise en 2011.

Né à en 1967 à Loughborough – comté de Leicester dans le centre de l’Angleterre – Mike Nelson vit et travaille à Londres et a acquis une renommée internationale avec ses installations immersives très méticuleuses. Il est représenté par plusieurs galeries à travers le monde : Matt’s Gallery à Londres, Galleria Franco Noero à Turin ou encore 303 Gallery à New York.

En 2001, il reçoit le prix Paul Hamlyn. Cette même année et en 2007 il est nominé pour le Turner Prize. Une de ses intallations « Le récif de corail » (2000) a été acquise par la Tate en 2008 et fera partie d’une exposition à la Tate Britain à partir du 17 mai 2010. Nelson a également fait l’objet d’exposition personnelle à travers le monde : à l’Institut of Contemporary Art de Londres en 2001, à la 26e Biennale de Sao Paulo en 2004, à la Statens Museum for Kunst de Copenhague en 2008 ou encore à la Tate Triennal en 2009. Sa dernière œuvre, « Carquois de flèche » (2010) est présentée à la 303 Gallery de New York jusqu’au 13 avril 2010.

Selon le Guardian, l’intervention de Mike Nelson pour le pavillon très « british » à Venise promet d’être intrigante et fascinante. Nelson a été choisi par un collège de professionnels de l’art de tout le Royaume-Uni parmi lesquels un critique d’art du Times, le directeur de la Tate Liverpool, le conservateur en chef de la Scottish National Gallery of Modern Art ou encore un membre du British Council.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque