Samedi 22 février 2020

Villégiatures toscanes

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 18 novembre 2015 - 147 mots

Architecture - Lucques, cité toscane se déployant entre mer et campagne, proche de Pise et de Florence, fut un lieu de villégiature très prisé de la noblesse locale, du Moyen Âge au XIXe siècle. Pour Montaigne, qui s’y rendit à la fin du XVIe siècle, « c’est l’une des plus plaisantes assiettes de ville que je vis jamais, environnée d’une campagne d’une exceptionnelle beauté et de belles montagnes et collines ». Les puissants de la région firent donc de cet écrin de verdure le siège de toutes leurs folies architecturales. Maria Adriana Giusti, architecte et universitaire, réussit à restituer dans ce premier tome toute la majesté de ses maisons pensées pour que les élites locales puissent y conjuguer travail et loisir. Richement illustrés, les essais introductifs sont complétés par un inventaire de toutes les villas. Un deuxième tome, consacré aux jardins de ces demeures, devrait suivre prochainement.

Maria Adriana Giusti, Villas de Lucques : les délices de la campagne, Gourcuff Gradenigo, 295 p., 59 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°685 du 1 décembre 2015, avec le titre suivant : Villégiatures toscanes

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque