Dimanche 16 décembre 2018

Nuit des musées

Veillées culturelles dans les capitales européennes

Le Journal des Arts

Le 28 avril 2010 - 327 mots

Veillées culturelles dans les capitales européennes.

Créée en 2005, la Nuit européenne des musées, qui aura lieu cette année le 15 mai, offre la possibilité de (re)découvrir le temps d’une nuit les collections des musées de plusieurs grandes villes européennes. Du Musée du Louvre à Paris au Carré d’art de Nîmes, du Centre Pompidou-Metz au Musée de l’histoire des sciences à Florence ou au Musée du Prado à Madrid, plus de 2 500 institutions européennes sont réunies autour d’une programmation pluridisciplinaire, où se rencontrent arts, ethnographie, histoire, science et musique.

Élément novateur de cette édition 2010, « La Nuit des musées twitte » propose une plate-forme d’échanges culturels entre internautes et musées, via les sites communautaires Twitter et Facebook.
Autre initiative, l’Observatoire de l’espace du CNES (Centre national d’études spatiales), à Paris, s’interroge, en association avec plus d’une trentaine de musées français et sous l’intitulé « L’irruption de l’espace », sur la représentation des objets spatiaux dans la société actuelle. Avec pour principe directeur la confrontation d’une œuvre d’art contemporaine, moderne ou issue de l’archéologie à des têtes de fusée, réflecteurs lasers, balises, senseurs stellaires, collecteurs de matières extraterrestres et autres équipements spatiaux.

Une occasion pour le Musée Fenaille à Rodez (Aveyron), de présenter Fallen Astronaut, de Paul Van Hoeydonck, l’unique œuvre d’art déposée sur la Lune en 1971 par la NASA, qui dialoguera avec une statue-menhir du IIIe millénaire avant notre ère, pour témoigner du passage de l’homme à quelques milliers d’années d’écart. Le Musée EDF Electropolis de Mulhouse questionnera les origines des sources d’énergie, en invoquant Zeus, une statue de bronze de 1937 de Robert Wlérick placée face à un détecteur de sursauts gammas. Le Musée d’art contemporain de Marseille exposera quant à lui Jumping Rose (1984), une œuvre de l’artiste contemporain Alain Jacquet, en vis-à-vis d’une pointe de fusée-sonde soviétique.

La Nuit européenne des musées, à Paris et en régions, le samedi 15 mai à partir de 18 heures jusqu’à minuit, entrée libre, www.nuitdesmusees.culture.fr.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°324 du 30 avril 2010, avec le titre suivant : Veillées culturelles dans les capitales européennes

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque