Dimanche 18 février 2018

S. Bayley et T. Conran : "Design, l’intelligence révélée"

L’intelligence du monde qui nous entoure, de A à Z

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 21 novembre 2008

Fonctionnel, abordable et esthétique. La définition du design tient en trois mots, pas un de plus.

C’est du moins celle que retiennent les auteurs de ce livre, Stephen Bayley et Terence Conran. Les deux hommes ne sont pas des inconnus de la planète design. Le premier en est l’un des commentateurs anglais les plus avisés, ainsi que le conseiller auprès de grandes marques. Le second a notamment créé les magasins Habitat. Ensemble, ils ont cofondé le Boilerhouse, ancêtre du Design Museum de Londres.
Grand bien leur a pris de se réunir de nouveau autour de la rédaction d’un livre qu’ils ont voulu bien illustré et intelligemment pensé. La première partie retrace, sur une cinquantaine de pages, l’épopée du design, de la révolution industrielle à l’iPhone d’Apple. Ces bases acquises – ou remémorées – s’enchaîne alors sur près de trois cents pages tout ce que le design compte de meilleur, sous la forme d’un dictionnaire, d’Aalto à Zanuso.
Certes, Design, l’intelligence révélée est un livre partisan, et sans doute un peu trop britanico-britannique. Peu importe : il est bien documenté et beau. À quatre ou cinq euros moins cher, il entrait dans la catégorie… design !

S. Bayley et T. Conran, Design, l’intelligence révélée, Gründ, 340 p., 49 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°608 du 1 décembre 2008, avec le titre suivant : S. Bayley et T. Conran : "Design, l’intelligence révélée"

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque