Dimanche 25 février 2018

Renaissance italienne, 1460-1500

L'ŒIL

Le 18 mars 2008

Deux ouvrages de référence d’André Chastel sont réédités en version poche pour notre plus grand plaisir.

L’art italien d’André Chastel en version poche est un ouvrage incontournable pour tous les étudiants désireux d’approfondir l’histoire de l’art italien. La Renaissance méridionnale et le Grand atelier d’Italie publiés en 1965 dans la collection L’Univers des Formes par le même auteur étaient également deux ouvrages de référence couvrant la fin du Quattrocento mais désormais inaccessibles. L’avantage de cette édition Quarto, sous la direction de Gennaro Toscano, est donc de réunir au sein d’un même volume, peu encombrant et bon marché, ces deux textes magistraux. André Chastel, en révolte contre une histoire de l’art qu’il qualifie de « littérature », y applique avec érudition ses méthodes d’analyse qui devaient faire date dans l’histoire de l’art : approche du détail, circonstances de la commande, intégration de l’art dans l’histoire des idées.

Chastel, Renaissance italienne, 1460-1500, éd. Gallimard, 952 p., 320 ill., 160 F, ISBN 2-07-075333-6.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°513 du 1 février 2000, avec le titre suivant : Renaissance italienne, 1460-1500

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque