Vendredi 4 décembre 2020

Qui êtes-vous, Docteur Gross ?

Par Pierre Morio · L'ŒIL

Le 28 juin 2018 - 162 mots

Otto Gross, psychanalyste autrichien, a été élève de Freud et contemporain de Carl Gustav Jung. Même s’il est un des grands oubliés de l’histoire de la discipline, ses théories forment les prémices de la libération sexuelle.
Anarchiste, toxicomane, promoteur d’un féminisme matriarcal, sa vie fut un roman dont le récit s’incarne ici sous la plume alerte de Marie-Laure de Cazotte. Graz, Vienne, Munich, Ascona : à travers l’Europe centrale, l’auteure nous fait revivre les frasques de cette figure tutélaire choisie par les artistes du groupe dada. Pour s’opposer à son père, grand criminologue, magistrat influent et personnification d’une bourgeoisie autoritaire et réactionnaire, Otto se fond dans les milieux culturels « underground » de l’époque. Il y croise Hugo Ball, Kafka et Isadora Duncan. Son histoire est l’occasion d’évoquer cette effervescence intellectuelle et sociétale qui fait frémir l’Europe, à l’aube du XXe siècle, annonçant les grands bouleversements du premier conflit mondial.

Marie-Laure de Cazotte,
Mon nom est Otto Gross,
Albin Michel, 352 p., 20 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°714 du 1 juillet 2018, avec le titre suivant : Qui êtes-vous, Docteur Gross ?

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque