Dimanche 21 octobre 2018

Quand Boccace rencontre Botticelli

Quand Boccace rencontre Botticelli et compagnie

L'ŒIL

Le 19 mai 2010 - 177 mots

Littérature illustrée. En 1348, fuyant la peste noire qui décime Florence, dix jeunes gens se réfugient à la campagne pendant dix jours (décaméron), relatant tour à tour leurs amours, tantôt plaisantes, tantôt cruelles.

Telle est la trame du Décaméron, premier livre en langue italienne, véritable ode à l’amour sur fond de drames. Boccace (1313-1375), disciple de Dante et ami de Pétrarque, signe là un chef-d’œuvre de la littérature médiévale.

Ode à l’amour, ode à la femme, on pense aux tableaux de Botticelli bien entendu. L’éditrice Diane de Selliers également. Fidèle à sa ligne éditoriale, « les grands textes de la littérature illustrés par les plus grands peintres », elle a décidé de magnifier ce récit éminemment moderne et humaniste en faisant appel aux plus grands artistes du trecento et du quattrocento florentin, Giotto et Sandro Botticelli en tête.
Bien que l’ouvrage soit plus agréable à lire dans son format initial (24 x 33 cm), mais dont l’édition est épuisée depuis dix ans, cette réédition (19 x 26 cm) présente l’heureux avantage de coûter trois fois moins cher.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°625 du 1 juin 2010, avec le titre suivant : Quand Boccace rencontre Botticelli

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque