Dimanche 25 février 2018

Patrimoine hospitalier

L'ŒIL

Le 8 octobre 2007

Troisième volume voué à l’architecture après le Patrimoine industriel et le Patrimoine militaire, ce Patrimoine hospitalier révèle une architecture souvent méconnue, photographiée par Georges Fessy. Les questions fondamentales soulevées par ce livre s’avèrent être les mêmes que pour les deux précédents, comme le précise l’éditeur en début d’ouvrage : « Que faire d’un patrimoine menacé, comment le préserver et le reconvertir ? » Après un texte introductif clair et instructif sur le mouvement général de désaffectation qui touche le monde hospitalier – particulièrement depuis une dizaine d’années – et une brève histoire des hôpitaux français, l’ouvrage se décline en vingt-six études de lieux. Le lecteur retrouvera des monuments connus comme les Hospices de Beaune mais aussi d’autres plus inattendus comme l’Hermitage Gantois, vieil hospice lillois devenu un luxueux hôtel, San Salvadour de Hyères, ancien hôtel balnéaire reconverti en hôpital où se mélangent les styles gothique, renaissant, néobaroque, Napoléon III... ou encore l’hôtel-Dieu Notre-Dame-des-Fontenilles à Tonnerre, l’un des plus anciens hôpitaux médiévaux qui abrite aujourd’hui un musée, avec son immense salle des malades et sa voûte lambrissée. Le Sanatorium Sabourin de Clermont-Ferrand, actuellement vide, devrait prochainement devenir une école d’architecture ; construit dans l’entre-deux-guerres, ce bâtiment de cent mètres de long a échappé de peu à la destruction. Ce ne sont là que quelques exemples d’endroits surprenants à découvrir dans cet ouvrage.

Anne Pétillot et Georges Fessy, Patrimoine hospitalier, Scala, 336 p., 450 ill., 46 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°563 du 1 novembre 2004, avec le titre suivant : Patrimoine hospitalier

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque