Marc Chagall en complète harmonie

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 18 novembre 2015 - 221 mots

Catalogue - On est toujours plus fort à deux que tout seul. L’adage se vérifie cette fois encore dans la double exposition « Chagall et la musique » organisée de concert à la Philharmonie de Paris et à La Piscine de Roubaix. C’est la première fois que les deux institutions travaillent ensemble. La première avait montré son savoir-faire en matière d’exposition de beaux-arts avec « Paul Klee, Polyphonies » (2011, Cité de la musique), la seconde avait démontré par deux fois, en 2007 et en 2012, son approche aimante et pertinente de l’œuvre de l’artiste. Ces deux expositions, autonomes tout en étant complémentaires, se répartissent les voies : à Paris « Le Triomphe de la musique », à Roubaix « Les Sources », les deux étant transposées, dans une version pour orchestre, pourrait-on dire, dans le catalogue coédité avec Gallimard. Si les études sont nombreuses et originales – quoique parfois succinctes –, cet ouvrage se détache par son grand nombre d’illustrations – 539 ! –, dont la majorité de reproductions d’œuvres. L’originalité de certaines voix qui s’y expriment, comme celle de Mikhail Rudy, pianiste international français d’origine russe qui participa aux soirées musicales initiées par le peintre dans son musée à Nice, concourent également à l’originalité de cette édition qui ravira tous les amateurs de Chagall, qu’ils soient mélomanes ou non.

Ambre Gauthier et Meret Meyer (sous la dir. de), Chagall et la musique, Gallimard, 360 p., 45 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°685 du 1 décembre 2015, avec le titre suivant : Marc Chagall en complète harmonie

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque