Dimanche 26 janvier 2020

L’Insensé-Photo, British Photographers

God save… L’Insensé-Photo

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 20 décembre 2010 - 124 mots

PORTFOLIO. Pour son huitième opus depuis sa première parution en 2000, L’Insensé-Photo, ancienne revue culturelle reconvertie à la religion photographie, consacre ses pages à une nouvelle scène géographique, après les USA et Berlin : la scène anglaise.

Derrière le portrait énigmatique de la Reine Elizabeth publié en couverture, signé Tim Walker, photographe de mode inventif, se succèdent le nec plus ultra de la photo anglaise : Martin Parr et Gilbert & George bien sûr, mais aussi Karen Knorr, Michael Kenna, Vanessa Winship, etc. Peu de mots dans L’Insensé-Photo, tout juste un éditorial et quelques introductions, mais de la photo, beaucoup de photos pleine page, dans un grand format certes encombrant, mais ô combien valorisant. So good.

L’Insensé-Photo, British Photographers, n° 8, 2010-2011, 20 euros.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°631 du 1 janvier 2011, avec le titre suivant : L’Insensé-Photo, <em>British Photographers</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque