Samedi 15 décembre 2018

Le tour du monde des bâtiments en bois

L'ŒIL

Le 1 décembre 2005 - 187 mots

L’histoire de l’architecture du bois, voici le vaste programme que propose Will Pryce, photographe et architecte de formation. Il a parcouru le monde entier pour se documenter et ramener de splendides clichés. C’est donc une véritable invitation au voyage, car l’auteur présente les particularités de ce mode de construction sur les cinq continents : yali le long du Bosphore, impressionnantes églises à bulbes de l’Europe orientale, architecture traditionnelle des Shakers en Nouvelle-­Angleterre, pavillon d’or à Kyoto et plus proche de nous, la maison d’Adam à Angers datant du XVe siècle.
Très documentée, cette étude complète est une première dans ce domaine. Les textes manient un vocabulaire assez technique, mais on peut compter sur le lexique en fin d’ouvrage pour éclairer le lecteur.
Le bois est un matériau souvent dévalué dans l’histoire, considéré comme primaire, peu stable au regard des massives constructions de pierre. Or, c’est aussi un matériau léger, aérien, offrant de larges capacités d’inventions comme le prouve notamment Renzo Piano pour le centre culturel de Nouméa.

Will Pryce, L’art et l’histoire du bois, bâtiments privés et publics du monde entier, Citadelles & Mazenod, 320 p., 89 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°575 du 1 décembre 2005, avec le titre suivant : Le tour du monde des bâtiments en bois

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque