Vendredi 13 décembre 2019

K. Lubben, « Magnum. Planches-contacts »

Prises de « contacts »

L'ŒIL

Le 17 novembre 2011 - 112 mots

PHOTOGRAPHIE. La planche-contact, ce « journal de bord » du photographe, outil de travail (d’editing) avant d’être objet de délectation (esthétique, documentaire…), a désormais gagné ses lettres de noblesse. Régulièrement exposée, reproduite, commentée (on se souvient de la série documentaire Contacts imaginée par William Klein), elle nous fait pénétrer dans l’œil du photographe en même temps que dans l’antichambre de l’histoire, grande ou petite. Ici, ce sont les photos et leur planche de 69 photographes de l’agence Magnum, de Cartier-Bresson à Jim Goldberg, qui sont présentées et commentées année après année pour une approche multiple de la photographie.

Sous la direction de K. Lubben, Magnum. Planches-contacts, La Martinière, 500 p., 100 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°641 du 1 décembre 2011, avec le titre suivant : K. Lubben, « Magnum. Planches-contacts »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque