Mercredi 19 décembre 2018

Georges Vigarello, « La Silhouette du XVIIIe siècle à nos jours »

Histoire d’une silhouette

Par Virginie Duchesne · L'ŒIL

Le 17 décembre 2012 - 159 mots

HISTOIRE - L’entreprise est remarquable : écrire l’histoire de la silhouette, un terme apparu au XVIIIe siècle d’après M. de Silhouette, un éphémère ministre de Louis XV, devenu l’objet d’une obsession dans nos sociétés modernes.

Dans ce livre passionnant, l’auteur, spécialiste de l’histoire du corps, parvient à articuler avec brio les glissements de sens successifs de ce mot. Il révèle ainsi son incroyable polysémie, d’un dessin rapidement exécuté à une allure imposée par les médias. Entre ces deux extrémités, il tire les fils innombrables de son histoire. La silhouette devient un caractère de personnage dans le théâtre populaire, elle est un trait d’humour dans la presse caricaturiste du XIXe siècle, une ombre se découpant en contre-jour sur un clair de lune dans la peinture romantique et une série de mouvements devant l’objectif photographique. Autant de champs sémantiques dévoilés dans cet ouvrage substantiel.

Georges Vigarello, La Silhouette du XVIIIe siècle à nos jours, Éditions du Seuil, 157 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°653 du 1 janvier 2013, avec le titre suivant : Georges Vigarello, « La Silhouette du XVIIIe siècle à nos jours »

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque