Samedi 24 février 2018

François Bonvin

L'ŒIL

Le 4 août 2008

Ce catalogue a été réalisé à l’occasion de l’exposition Bonvin à la galerie Berès à Paris. Il retrace la carrière de ce peintre de genre et de natures mortes, l’un des meilleurs représentants de l’école réaliste française du XIXe siècle.

Influencé par les peintres hollandais, Le Nain et Chardin, ami de Courbet, Daumier, Corot, Fromentin et Nadar, il peint l’intimité et les intérieurs de son temps : les maisons, les couloirs, les escaliers, les êtres qui les habitent et les objets qui les décorent. Il peint la vie quotidienne, de façon méticuleuse et sentimentale, presque recueillie. Oublié pendant de nombreuses années, on le reconsidère aujourd’hui comme un brillant héritier de Chardin et de la tradition flamande du XVIIe siècle et l’on admire la simplicité de son dessin, la fidélité de ses observations et son rendu de la lumière.

François Bonvin, éd. Galerie Berès, 280 F, ISBN 2-902868-10-3.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°504 du 1 mars 1999, avec le titre suivant : François Bonvin

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque