Enrico Morteo, La Petite Encylopédie du design de 1850 à nos jours

Faire ses premiers pas dans l’univers du design

Par Fabien Simode · L'ŒIL

Le 24 février 2010

ENCYCLOPÉDIE - Répondant à sa fonction de « petite encyclopédie du design », cet ouvrage, au format (presque) carré bien appréciable (19 x 21,3 cm), est la traduction française d’un livre paru en Italie compilant près de deux cents objets qui ont fait, et font encore, notre quotidien.

Du début de l’ère industrielle en 1850 à l’iPhone d’Apple en 2007, objets mythiques – le jean Levi’s, la Coccinelle de Volkswagen, la Remington – ou plus simplement prosaïques – le stylo Bic, le Caddie, le Toblerone – alternent avec les chefs-d’œuvre du genre – le couteau suisse, le fauteuil Wassily de Breuer –, les grands courants du design international, comme le Bauhaus, et, bien sûr, les noms qui portent haut les couleurs de la discipline : Gropius, Loewy, Aalto, Eileen Gray, Arad, sans oublier… Ikea.
 
Encyclopédie de première consultation bien plus qu’ouvrage de fond, on la conseillera donc pour son champ d’intérêt très large et pour la foultitude d’anecdotes dont elle fourmille. À ce propos, saviez-vous que Nike acheta en 1971 son célèbre logo, le Swoosh, pour 35 dollars ? Soit presque le prix de la présente encyclopédie ! Bref, une affaire.

Enrico Morteo, La Petite Encylopédie du design de 1850 à nos jours, Solar éditions, 424 p., 35 €.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°622 du 1 mars 2010, avec le titre suivant : Enrico Morteo, <em>La Petite Encylopédie du design de 1850 à nos jours</em>

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque