Samedi 15 décembre 2018

Arts d’Afrique

L'ŒIL

Le 1 mars 2001 - 214 mots

Publié à l’occasion de l’exposition inaugurale du Musée Dapper, cet ouvrage offre une véritable initiation aux arts africains. Dix auteurs, historiens, historiens de l’art, anthropologues se sont penchés sur les traditions plastiques du continent noir. Depuis les datations au carbone 14 ou par thermoluminescence, on sait que certaines sculptures de l’Afrique subsaharienne s’échelonnent entre le IXe siècle av. J.-C. et le XVe siècle de notre ère. Cette réhabilitation vient donc confirmer l’existence d’une création artistique sophistiquée plusieurs siècles avant l’arrivée des Portugais en Guinée (1485) ou celle des Arabes dans le Sahara (VIIIe siècle). Le Nigeria recèle ainsi une profusion d’œuvres d’une exceptionnelle qualité : l’art de l’ancien royaume de Bénin (le plus documenté), les sculptures d’Ile-Ife, les céramiques figuratives nok, humaines et animales, les bronzes au plomb d’Igbo-Ukwu. Le Mali se distingue quant à lui par une production de statuettes équestres et humaines en terre cuite datant des XIIIe et XVe siècles, précieux témoignages sur l’armement, l’habillement et les parures islamiques. Un ouvrage instructif qui révèle les difficultés de datation rencontrées par les archéologues (absence d’écrits, tradition orale, réemploi des œuvres, destruction, ventes frauduleuses), les circonstances des découvertes, l’impuissance des chercheurs face au désastre archéologique qui touche le patrimoine africain.

Arts d’Afrique, coéd. Musée Dapper/Gallimard, 360 p., 220 ill., 300 F, ISBN 2-07-011614-X.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°524 du 1 mars 2001, avec le titre suivant : Arts d’Afrique

Tous les articles dans Médias

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque