Une collection Haute Époque

Un ensemble d’une dizaine de lots d’objets du Moyen Âge provenant de l’ancienne collection du docteur Charles Maillant est au cœur d’une vacation de Haute Époque, le 27 mai à Drouot chez Piasa, avec l’assistance de l’expert Laurence Fligny.

PARIS - On retiendra un aquamanile en bronze patiné de la Basse-Saxe, datant du XIIIe siècle (est. 60 000 euros) ; une tête romane en pierre de Bourgogne vers 1125-1140 (est. 12 000 euros) ; deux vitraux du XIIIe siècle représentant un saint évêque bénissant un personnage agenouillé et la décapitation d’un saint (est. 15 000 euros chacun), ainsi que deux chapiteaux en marbre rose du Roussillon, l’un provenant du cloître de Saint-Génis-des-Fontaines, l’autre vraisemblablement de Saint-Michel de Cuxà, dans les Pyrénées-Orientales (est. 30 000 euros chacun).

Rens. 01 53 34 10 10, www.piasa.fr

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°303 du 16 mai 2009, avec le titre suivant : Une collection Haute Époque

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque