Dimanche 16 décembre 2018

Raysse, dessins en ligne

Par Henri-François Debailleux · Le Journal des Arts

Le 29 mars 2017 - 151 mots

PARIS - Ce ne sont pas moins de 120 dessins de Martial Raysse qui sont ici accrochés à touche-touche, comme s’ils ne formaient qu’une seule ligne. Le dessin dans tous ses états, des prémices aux versions plus élaborées (de 3 000 à 30 000 €), mais toujours des dessins préparatoires. D’où lui est venue l’envie de les montrer ? « J’ai trouvé qu’il était important de nos jours de montrer une manière éternelle de travailler : les dessins préparatoires. Montrer qu’on ne part pas de rien, qu’on ne se lance pas à l’aveuglette et que tout est déjà bien en place quand on attaque le tableau », précise Raysse. On apprend beaucoup en regardant ses feuilles de près, tant sur le processus, son approche méticuleuse, que sur la construction de l’image. Comme l’artiste l’aime à le répéter, « au fond de toute cette affaire, il y a beaucoup de boulot ».

MARTIAL RAYSSE

Jusqu’au 22 avril, Galerie Kamel Mennour, 47, rue Saint-André-des-Arts, 75006 Paris.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°476 du 31 mars 2017, avec le titre suivant : Raysse, dessins en ligne

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque