Vendredi 14 décembre 2018

Drouot, Cornette de Saint Cyr

Matali Crasset à l’épreuve des enchères

Le 28 janvier 2013

Par Armelle Malvoisin · L'ŒIL

Le 22 janvier 2013 - 243 mots

La maison Cornette de Saint Cyr s’adresse aux « jeunes collectionneurs » de design en leur présentant une sélection de créateurs actuels à côté de designers plus classiques, comme Piero Fornasetti ou Gaetano Pesce, dans une fourchette d’estimations allant de 300 à 15 000 euros.

La vente offre un intéressant focus sur le travail de la designer française Matali Crasset dont plusieurs créations ont intégré les collections du Musée des arts décoratifs à Paris et du MoMA à New York. « Matali Crasset développe depuis vingt ans un design ludique et coloré, souvent modulaire, qui propose des solutions matérielles concrètes tout en stimulant l’imaginaire des grands enfants que nous sommes », s’enthousiasme Marie-Cécile Michel, directrice du département Design de la maison de ventes qui proposera L’Arbre à reflets (2002), une étonnante lampe de parquet à trois spots éclairant des miroirs circulaires en acrylique rouge, éditée à 8 exemplaires par Deknudt Decora (est. 3 000 euros).

Triphase est un prototype de chaise pour la collection Hyperactif (2009) en bois teinté blanc, sur laquelle se fixent de façon variable six tablettes en bois teinté rouge (est. 1 200 euros). Notons encore le prototype Seul-Ensemble (2009), fauteuil pouvant se transformer en table basse, ainsi qu’un prototype de chaise Kangooroo (1999) orné au dos d’une sacoche de rangement (est. 800 euros chacun).

Voir Design

Le 28 janvier 2013 à Drouot, maison de ventes Cornette de Saint Cyr, 46, avenue Kléber, Paris-16e, tél. 01 47 27 11 24, www.cornettedesaintcyr.fr

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°654 du 1 février 2013, avec le titre suivant : Matali Crasset à l’épreuve des enchères

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque