Les ouvertures d’ArtBrussels

L'ŒIL

Le 30 juillet 2008

La guerre des foires fait rage. Pas un pays qui ne revendique le droit d’organiser une grande manifestation internationale d’art moderne et contemporain. Dans cette lutte, à la fois commerciale et publicitaire, chacun cherche à se forger une image singulière, différente des autres et bien évidemment plus attrayante pour les galeries prestigieuses. Plusieurs de ces manifestations font preuve d’une qualité de service supplémentaire. Ainsi ARCO, qui s’est dernièrement déroulée à Madrid, vient de donner le ton : service impeccable, organisation sans faille et même larges badges rouges signalant aux galeristes et au public les prestigieux collectionneurs invités. Sans doute le plus petit de ces grands rassemblements de l’art international, ArtBrussels a acquis une certaine notoriété. Cette reconnaissance tardive provient de l’effort qui a été fait ces dernières années pour mettre cet événement aux normes internationales. Cette dix-septième édition – avec près de cent-dix galeries – semble plutôt réussie. Les espaces proposés (25, 50 ou 75 m2) sont répartis selon un principe simple : au centre les galeries internationales (Daniel Templon, Chantal Croussel, Durand Dessert, galerie Conrads...) avec leurs lots de « chefs-d’œuvre » ; en périphérie une constellation de jeunes galeries (Les Filles du calvaire, Galerie RE...) proposant parfois des pièces surprenantes d’artistes relativement peu connus. Bien évidemment, la peinture reste majoritaire sur l’ensemble des stands.
Cependant, au détour des allées, il est possible de contempler quelques beaux ensembles de photographies et de dessins. ArtBrussels se présente donc comme une foire à la fois plus intimiste et plus ouverte sur l’art actuel.

BRUXELLES, Brussels Expo, 23-27 avril.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°505 du 1 avril 1999, avec le titre suivant : Les ouvertures d’ArtBrussels

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque