Samedi 14 décembre 2019

Les œufs de Fabergé revendiqués

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 11 juin 2004 - 132 mots

MOSCOU - Les clients de la banque russe PGB (Pervyï Gorodskoï Bank) en faillite ont demandé le 26 mai la saisie des œufs de Fabergé de l’ancienne collection Forbes acquis récemment par le milliardaire Viktor Vekselberg.

Depuis juillet 2002, la banque a cessé de payer ses clients. Armen Rchtouni, l’un des créanciers de la banque, a déclaré lors d’une conférence de presse à Moscou : « Nous avons des raisons de croire qu’une partie de l’argent détourné de la banque PGB a été dépensée pour l’achat de la collection de Fabergé. » Toujours selon Armen Rchtouni, les enquêteurs ont en effet découvert que les actifs de la banque PGB, plus de 40 millions de dollars, avaient été détournés vers la banque Alba Alliance, dont 51 % des actions appartiennent à Viktor Vekselberg.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°195 du 11 juin 2004, avec le titre suivant : Les œufs de Fabergé revendiqués

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque