Samedi 14 décembre 2019

Ventes publiques

Le mobilier du Ritz dispersé en avril

Par Marie Potard · Le Journal des Arts

Le 15 février 2018 - 184 mots

PARIS

Artcurial est décidément l’interlocuteur favori des palaces parisiens qui se refont une beauté et souhaitent se défaire de leur ancien mobilier.

Après les ventes événement du Crillon, du Plaza Athénée, de l’Hôtel de Paris (Monaco) et de la Tour d’Argent, qui ont généré plus de 12 millions d’euros, c’est au tour du mythique Ritz – qui a rouvert ses portes en juin 2016 après quatre années de rénovation – de faire appel au service de la maison de ventes. Artcurial dispersera 3 500 lots représentant quelque 10 000 objets qui ont agrémenté les différents espaces du palace au gré des décorations successives depuis son ouverture, il y a cent vingt ans, par César Ritz. Évaluée à hauteur de 1 million d’euros avec des estimations très raisonnables (entre 100 et 5 000 €), la vente devrait dépasser ce chiffre. Parmi les lots figurent la première baignoire de l’hôtel (est. 800 à 1 200 €) et une paire de bergères de style Louis XV issue de la suite Coco Chanel (est. 800 à 1 000 €).
 

Vente Ritz Paris,
du 17 au 21 avril, Artcurial

Thématiques

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°495 du 16 février 2018, avec le titre suivant : Le mobilier du Ritz dispersé en avril

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque