Ebay lance une version française

Par Éric Tariant · Le Journal des Arts

Le 11 mars 2008

Un géant américain des ventes aux enchères sur Internet vient de mettre le pied sur le territoire hexagonal. Ebay dont la version française est en ligne depuis le début octobre devrait donner des sueurs froides à ses concurrents directs, déjà en place, que sont ibazar, Yahoo France et aucland.

PARIS - Après AOL et Yahoo arrivés les premiers, suivis en août par amazon.com, c’est au tour d’un autre Américain, ebay, de pénétrer le marché hexagonal en créant une version française. Le leader mondial des ventes aux enchères sur Internet, en ligne depuis le début octobre, constituera un concurrent direct pour ibazar – qui bénéficierait de 70 % du gâteau – Yahoo France et aucland. Le site, qui se positionne comme une plate-forme de rencontre entre acheteurs et vendeurs, n’intervient pas dans la transaction. Le vendeur propose un objet à vendre, fixe le prix de départ, décrit la pièce et détermine la durée de la vente. Une fois celle-ci conclue, acheteurs et vendeurs se mettent en relation et s’accordent quant à la date de livraison. Pour chaque objet, ebay perçoit les frais lors de la mise en ligne du produit (entre 0,25 et 2 dollars) et une commission quand celui-ci est vendu (de 1,25 à 5 %). Fondé en 1995 par Pierre Omidyar, ebay est présent aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, au Canada, au Japon et en Australie. Il propose 5 millions d’objets dont 600 000 nouveaux chaque jour :  antiquités et beaux-arts (peintures, gravures, livres), objets de collection (cartes postales, bandes dessinées, objets militaires…) mais aussi outils informatiques, électronique, photographie et téléphonie, jeux et jouets. Avis aux concurrents. Ebay affirme avoir été rentable dès ses débuts.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°113 du 20 octobre 2000, avec le titre suivant : Ebay lance une version française

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque