Samedi 24 février 2018

Dégel à Moscou

L’année devrait marquer le réveil du marché de l’art contemporain

Le Journal des Arts

Le 4 décembre 2009

Art Moscow a fermé ses portes le 6 juin, et trois autres foires-expositions sont prévues dans la capitale russe d’ici le mois de juin 1997 : La Russian Art Fair, l’Inter­national Art Fair – toutes deux organisées, comme Art Moscow, par le groupe Expo-Park – et Art Moscow 96 : art of the twentieth century.

MOSCOU (de nos correspondantes). Selon le critique d’art Georgy Nikitch, "la passion suscitée par l’art contemporain à la fin des années quatre-vingt n’a été qu’un feu de paille. Les artistes, les galeristes et les acheteurs étaient parvenus à s’entendre en petit comité, mais au moment même où le marché russe aurait pu prendre son essor, les liens se sont rompus et la confiance a commencé à s’effriter". Il existait quelque quatre-vingts galeries à Moscou en 1993, dont une quinzaine étaient florissantes, alors qu’il n’y en a plus que huit dans ce cas aujourd’hui. Même les galeries qui exercent une certaine influence n’ont ni artistes sous contrat, ni budget de publicité pour promouvoir leurs rares expositions. D’où les espoirs qu’ont fait naître les nouvelles foires auprès des marchands et des galeries moscovites.

Des bases encore fragiles
Le groupe Expo-Park a été constitué il y a cinq ans par un groupe de commissaires d’expositions et d’architectes indépendants, dans le but d’organiser des foires-expositions sur le modèle occidental. Expo-Park assure lui-même le financement de ses trois foires – Art Moscow (lire encadré), la Russian Art Fair et l’International Art Fair –, regroupés sous le nom de Programme Art Moscow. Le groupe espère que son programme d’activités lui assurera à l’avenir une crédibilité qui encouragera d’autres acteurs du monde de l’art, tant en Russie qu’à l’étranger, à lui apporter leur soutien.
De son côté, le représentant de la salle d’exposition du Manège central a annoncé l’organisation d’Art Moscow 96 : art of the twentieth century, dans un lieu longtemps affecté au commerce de l’art officiel sous le régime communiste. Mais les autorités souhaitent aujourd’hui voir cette salle retrouver sa vocation culturelle. Ainsi, Art Moscow 96 devrait bénéficier du soutien du gouvernement moscovite et sera le point de départ des célébrations officielles du 850e anniversaire de la fondation de la ville, en 1997. En dépit de l’appui officiel qui lui est accordé – ou peut-être en raison de celui-ci –, la foire ne paraît pas susciter autant d’enthousiasme que les manifestations prévues par Expo-Park.

De Makarevitch… aux matriochkas
Seize mille visiteurs se sont rendus à Art Moscow entre le 31 mai et le 6 juin. En l’absence de chiffres exacts, on estime à huit cents le nombre de visiteurs qui se seraient engagés à acheter une œuvre d’art à l’issue de la foire – un système encouragé par les organisateurs –, et la dernière journée aurait totalisé 50 000 dollars (environ 250 000 francs) de ventes. Pour cette première édition, Expo-Park a offert gratuitement des stands aux galeries moscovites les plus en vue, afin d’inciter les autres à participer à l’événement. Ainsi, les exposants offraient un éventail très disparate, des peintres de renommée internationale, tel qu’Igor Makarevitch, aux objets d’art artisanaux (boîtes peintes, matriochkas…). Le prix le plus élevé a été atteint par une œuvre de Pepperstein Pavel, Tarots Cards, et une autre de Constantin Zvezdochetov, Alexei Mikhaelovitch, payées 900 dollars (4 500 francs) à la galerie XL. La galerie Regina a vendu une peinture d’Alexandre Mareev, Between two prints, pour 600 dollars (3 000 francs). Ces transactions modestes indiquent surtout une résurgence des acheteurs particuliers, qui contraste avec les dernières foires organisées il y a trois ans, dominées par les acheteurs institutionnels. Elena Skvortsova

Russian Art Fair, Maison centrale des artistes, 2 500 m2, 19-24 novembre 1996 et International Art Fair, Expocenter, 5 000 m2, 4-8 juin 1997. Informations, tél. et fax : 7 095 932 90 06, 90 00, 90 02, ou 90 23.
Art Moscow 96 : art of the twentieth century, salle d’exposition du Manège central, 6-10 décembre 1996. Informations, tél. et fax : 7 095 291 65 68.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°27 du 1 juillet 1996, avec le titre suivant : Dégel à Moscou

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque