Samedi 7 décembre 2019

Collectionneurs à l’honneur

L'ŒIL

Le 1 septembre 2002 - 166 mots

Sotheby’s présente à sa vente parisienne du 30 septembre des œuvres de la meilleure provenance, puisqu’il s’agit de collections commencées par des pionniers en ce domaine au début du XXe siècle : le sculpteur américain Jacob Epstein, les collectionneurs Carlo Monzino et James Hooper. Epstein, à Paris et à Londres, s’approvisionne aux bonnes sources depuis 1902 jusqu’à sa mort en 1959. James Hooper se passionne pour les arts polynésiens et mélanésiens pendant soixante ans.  On pourra voir des œuvres rapportées des missions scientifiques dans le Pacifique Sud par James Cook, John Williams et George Bennet (fin XVIIIe et début XIXe), de très rares statuettes de l’île de Pâque, estimées entre 5 000 et 27 000 $, des pièces exceptionnelles jamais revues depuis la double reprise en 1963 par Carlo Monzino (1931-1994), esthète très ouvert et pointu, des collections Epstein et Hooper. L’art africain (Bénin, Nigeria ou Gabon) et l’art préhispanique sont aussi admirablement représentés.

- Sotheby’s France, galerie charpentier, 76, rue du Faubourg Saint-Honoré, 30 septembre.

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°539 du 1 septembre 2002, avec le titre suivant : Collectionneurs à l’honneur

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque