Dimanche 15 septembre 2019

Christie’s : une Histoire naturelle

Par Le Journal des Arts · Le Journal des Arts

Le 15 septembre 2010 - 159 mots

PARIS - La vente d’Histoire naturelle, la seconde du genre à Paris chez Christie’s, a connu un franc succès le 16 avril, avec un produit de 2,1 millions d’euros, 11 records mondiaux et 79 % de lots vendus.

Le dinosaure vedette de la vacation, un squelette de tricératops de sept mètres datant d’au moins 65 millions d’années, n’a pas trouvé preneur mais il a été acheté juste après la vente par un collectionneur américain à son prix de réserve, soit 592 250 euros. Les pièces rares, monumentales et très décoratives ont séduit les amateurs à l’exemple d’un crâne de tigre à dents de sabre (86 650 euros) ; d’un œuf d’Aepyornis maximus de Madagascar (84 250 euros) ; d’un crâne de mammouth de Sibérie avec ses défenses (77 050 euros) ; d’un grand mural de coquilles saint-jacques Girantopectens restitutensis (53 050 euros) ou d’une dent de requin géant de Floride (9 850 euros), tous adjugés à des prix records.

Cet article a été publié dans Le Journal des Arts n°280 du 25 avril 2008, avec le titre suivant : Christie’s : une Histoire naturelle

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque