Dimanche 9 décembre 2018

Chasse au trésor sous-marine

L'ŒIL

Le 1 octobre 2000 - 252 mots

C’est une véritable chasse au trésor qui a permis la découverte de plus de 150 000 céramiques vietnamiennes du XVe siècle. En 1997, un pêcheur découvre l’épave du Hoi An dans la zone de typhon connue sous le nom de Mer du Dragon, dans le sud de la Mer de Chine. Il faudra alors plus de 70 jours à l’équipe de plongeurs pour sortir la totalité du chargement du Hoi An. Le bateau lourdement chargé a coulé à la fin du XVe siècle. Cette période a vu une nette diminution de la production de porcelaine blanche et bleue des fours de la Chine impériale due à la guerre avec les Mongols aux frontières nord du pays. C’est alors la région de Hanoi qui a compensé le manque de production afin de répondre à la forte demande du marché de l’Asie du Sud-Est pour des céramiques de haute qualité. Cette découverte bouleverse nos connaissances sur la céramique vietnamienne, redéfinit les relations entre la Chine et le Vietnam, et étend les connaissances sur le commerce en Asie au XVe siècle. Les céramiques présentent une richesse de forme et de décoration jusque là encore inconnue ; aussi, une pièce de chaque type a été remise au Musée national d’Histoire de Hanoi, 10% du trésor a été reversé à plus de 100 musées à travers le Vietnam et le reste est vendu les 11 et 12 octobre à San Francisco par Butterfields. Parallèlement une sélection d’objets sera vendue en ligne.

SAN FRANCISCO, Butterfields, 11-12 octobre. http://www.ebaygreatcollections.com

Cet article a été publié dans L'ŒIL n°520 du 1 octobre 2000, avec le titre suivant : Chasse au trésor sous-marine

Tous les articles dans Marché

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque