Musée Nissim de Camondo - Arts décoratifs

Type de lieu
Musée

Inspiré du Petit Trianon de Versailles, le musée Nissim de Camondo conserve une remarquable collection d’arts décoratifs du Siècle des Lumières.

Le musée Nissim de Camondo est installé dans un hôtel particulier construit par l’architecte René Sergent dans la plaine Monceau entre 1911 et 1914. Inspiré du Petit Trianon de Versailles, il a été commandé par le comte Moïse de Camondo pour abriter ses collections. Celles-ci sont presque exclusivement consacrées aux arts décoratifs français de la seconde moitié du XVIIIe siècle. Elles comptent quelques-uns des plus beaux meubles et objets des règnes de Louis XV et Louis XVI. Le musée conserve ainsi les chaises du salon turc de Madame Elisabeth, les pièces du service d’argenterie offert par la Grande Catherine à son favori Orloff, ou encore le secrétaire à rideau d’Oeben. Ces pièces sont présentées au sein de boiseries anciennes tandis que murs et parquets sont décorés d’un ensemble remarquable de tapisseries et tapis exécutés par les manufactures royales des Gobelins, de Beauvais et d’Aubusson. Le musée possède en outre des peintures et sculptures du Siècle des Lumières signées entre autres Elisabeth Vigée-Lebrun, Francesco Guardi, ou encore Hubert Robert.

Informations pratiques
MUSÉE NISSIM DE CAMONDO - ARTS DÉCORATIFS

63, rue Monceau
75017 Paris
France

Horaires
De 10h à 17h30
Jour de fermeture
Fermé lundi et mardi
Contact
www.lesartsdecoratifs.fr/francais/nissim-de-camondo
Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque