Mercredi 12 décembre 2018

L’État lance un appel au mécénat d’entreprise pour l’acquisition des archives de Michel Foucault

Par Sarah Barry · lejournaldesarts.fr

Le 6 mai 2013 - 251 mots

PARIS [06.05.13] – Le ministère de la Culture propose aux entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés, de bénéficier d’une réduction si elles participent à l’achat par l’État des archives de Michel Foucault. L’avis porte sur 3,5 millions d’euros et prévoit l’acquisition de ce trésor national par la BNF.

Dans un avis paru au Journal Officiel, la ministre de la Culture et de la Communication invite les entreprises, soumises à l’impôt sur les sociétés, à profiter d’une réduction d’impôt en apportant leur contribution à l’acquisition par l’État des archives de Michel Foucault. Constituées trésor national il y a un an, elles rassemblent 37 000 feuillets manuscrits ou dactylographiés ayant appartenu au philosophe français. La Bibliothèque de France avait déjà fait connaître son intention d’acquérir ce fonds.

Michel Foucault (1926-1984) est un théoricien majeur du XXe siècle, dont l’œuvre prolifique fait autorité dans diverses disciplines académiques. Élève et professeur à l’École normale supérieure, diplômé en psychologie, titulaire d’une chaire au Collège de France, on le compte parmi les philosophes les plus cités au monde.

L’avis porte sur 3,5 millions d’euros, et les offres de versement doivent être adressées à la direction générale des patrimoines. Avec cet appel au mécénat d’entreprise, l’État espère acquérir pour la BNF un outil majeur pour la compréhension de la pensée de Michel Foucault, l’ensemble de feuillets couvrant quarante années de ses travaux. On y trouve par exemple les notes de lecture de certaines œuvres phares, comme Les Mots et les Choses (1966), ou encore leurs états manuscrits.

Légende photo

Michel Foucault - © Photo Dario Alvarez - 2009 - Licence CC BY 2.5

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque