Dimanche 22 septembre 2019

Les trois atouts de la vacation de la maison de vente lyonnaise de Baecque

Par Marie Potard · lejournaldesarts.fr

Le 27 mai 2013 - 343 mots

LYON [27.05.13] - La maison de vente lyonnaise de Baecque présente du 27 au 29 mai sa vente la plus importante depuis sa création il y a 5 ans, en raison soit de la rareté de certains lots, soit de leur provenance prestigieuse et de leur valeur historique.

Sur 3 jours de vente, 560 lots vont être dispersés, pour une estimation de départ de 600 000 euros mais « on devrait assez raisonnablement dépasser le million », affirme Géraldine d’Ouince, commissaire-priseur. La provenance prestigieuse de certaines pièces pourrait en enflammer plus d’un. La vente s’articule autour de 3 points forts : une importante collection de coffrets en maroquins, un rare ensemble Haute époque et des tableaux anciens.

Le lot le plus remarquable est une plaque en cuivre champlevé, émaillé, gravé et doré représentant la Vocation de Pierre et André (Angleterre, vers 1170-1180), estimée 150 à 200 000 euros. Découverte fortuitement, cette rarissime plaque, dans un parfait état de conservation, vient s’ajouter à 7 autres conservées dans des musées tels que le Victoria and Albert Museum de Londres et le Metropolitan Museum de New York. Ces 8 plaques ornaient probablement un retable ou une châsse, démantelés au XIXe siècle.

Toujours parmi les œuvres Haute époque, un Couronnement de la Vierge en tilleul sculpté et polychromé (Alsace, XVe siècle), rare par sa taille (78 cm) et la qualité de conservation de sa polychromie (est.8 à 12 000 euros). Puis la vente se poursuit avec une collection de 10 coffres en maroquin dont plusieurs de provenance royale, comme celui aux armes de Marie-Antoinette (est.30 à 40 000 euros), ou bien encore celui de Marie-Joséphine de Savoie, comtesse de Provence (est. 20 à 30 000 euros).

Côté tableaux anciens, un Trophée de chasse au lièvre par Jan Weenix (1642-1719), estimé 40 à 60 000 euros, dont un tableau similaire a été vendu par Sotheby’s Londres en juillet 1999 (484 400 euros en valeur réactualisée) ; deux scènes de chasse au cerf formant pendant, par Jakobus Schlachter, témoignant d’une technique particulière de chasse (est.15 à 20 000 euros).

Légende photo

Exceptionnelle plaque en cuivre champlevé, émaillé, gravé et doré représentant la Vocation de Pierre et André - Angleterre, vers 1170-1180 - H. 8,6 cm - L. 12,4 cm. Estimation 150 000 / 200 000 euros - Vente du 27 mai 21013 - SVV de Baecque - Source www.debaecque.auction.fr

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque