Les finalistes du Turner Prize 2010

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 mai 2010

LONDRES (ROYAUME-UNI) [05.05.10] – La Tate Britain de Londres vient de publier la liste des quatre finalistes nommés pour le Turner Prize, un des plus grand prix d’art contemporain.

Le peintre britannique Dexter Dalwood, l’artiste d’origine espagnole Angela de la Cruz, l’artiste et chanteuse écossaise Susan Philipsz et le Groupe des otolithes formé par les artistes Kodwo Eshun et Anjalika Sagar sont en lice pour le Turner Prize, le plus prestigieux prix d’art contemporain britannique, mais aussi un des plus controversés, a annoncé Bloomberg.

Le peintre britannique Dexter Dalwood, 49 ans, est célèbre pour ses représentations imaginaires de yacht de Jackie Onassis ou de Kurt Cobain. L’artiste qui vit et travaille à Londres est représenté par la galerie Gagosian. Son œuvre est en prise avec les réalités contemporaines et notamment les événements politiques comme son œuvre « La mort de David Kelly » (2008) qui représente le corps de l’inspecteur en armement britannique qui s’est suicidé en 2003 lors d’une enquête sur le conflit en Irak, au milieu d’un tas de dossiers.

Née à la Corogne (Espagne) en 1967, l’artiste Angela de la Cruz a étudié la philosophie puis l’art à Londres et est diplômé du Chelsea College of Art. Elle vit et travaille à Londres. Son travail est à mi-chemin entre la peinture et la sculpture. D’abord peintes, ses œuvres sont ensuite déchirées ou cassées pour leur donner une autre dimension. Elle a fait l’objet de nombreuses expositions en Europe (Italie, Espagne, Portugal, Autriche, Suisse) mais aussi en Israël et en Australie.

Originaire de Glasgow en Ecosse, Susan Philipsz vit et travaille à Belfast en Irlande. Diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Belfast, elle a participé à de nombreuses foires d’art contemporains dont la Triennale d’art britannique à la Tate. Philipsz diffuse ses chansons pop ou folkloriques dans des lieux publics comme les musées, des stations de bus, mais aussi des cimetières et des églises ou supermarchés et tente d’étudier les propriétés spatiales du son, ses relations avec l’architecture et à ses effets sur l’individu.

Fondé en 2001 par les artistes Anjalika Sagar et Kodwo Eschun, The Otolith Group travaille autour du mouvement des images et du son. Les films et les installations du groupe sont largement représentés dans les expositions internationales (Londres, Amsterdam ou encore la Biennale d’art contemporain de Séville). Le groupe anime au niveau international une plate-forme de discussion sur l’histoire et l’avenir de la production artistique contemporaine.

Organisé par la Tate Britain de Londres depuis 1984, le Turner Prize est décerné à un artiste contemporain britannique de moins de cinquante ans pour une exposition exceptionnelle ou toute autre réalisation au cours de l’année. Le prix salue en majorité des œuvres d’art conceptuel et des artistes qui expriment leur art à travers de nouveaux médias comme la vidéo ou les installations, mais aussi les artistes peintres et sculpteurs. Parmi les lauréats figurent de célèbres artistes contemporains comme Malcolm Morley, Howard Hodgkin, Anish Kapoor, Antony Gormley ou encore Damien Hirst. Le lauréat 2010 touchera une dotation de 25 000 livres (29 000 euros) et les finalistes une de 5 000 livres (5 800 euros).

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque