Le Victoria and Albert Museum souhaite s'étendre en Ecosse

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 15 janvier 2010

LONDRES (ROYAUME-UNI) [15.01.10] – Le Victoria and Albert Museum va ouvrir un deuxième site dans le nord de l'Ecosse, à Dundee. Le « V&A at Dundee » est prévu pour ouvrir d'ici 5 ans, avec un budget de construction de 47 millions de livres, qui reste encore à finaliser. Le but est d'en faire un centre de recherche en design accueillant des expositions itinérantes.

Un concours d'architecture a été ouvert le 11 janvier à Londres pour la construction du « V&A at Dundee », un centre de design contemporain élaboré par le Victoria and Albert Museum (V&A) en partenariat avec l'Université de Dundee, dans le nord de l'Écosse. Le Guardian évoque la « toute première base du V&A en dehors de Londres ».

Le projet architectural sera d'envergure : les responsables prévoient un budget de 47 millions de livres (52,9 millions d'euros) et plus de 7 000 m2 de surface. Parmi les possibles candidats au concours, le nom de Frank Gehry a été évoqué. Le V&A at Dundee aura pour vocation d'accueillir les expositions temporaires du V&A de Londres, et de servir de centre de recherche en design contemporain et en hautes technologies, des domaines étudiés à haut niveau à l'Université de Dundee.

Le souhait des responsables politiques impliqués dans le projet, en particulier le gouvernement écossais, est de revitaliser la région, sinistrée par l'effondrement de l'économie portuaire. Les réussites de Liverpool, Leeds et Gateshead ont incité les pouvoirs publics à réfléchir sur la mise en place d'un pôle culturel de grande ampleur en Écosse.
A Dundee, tout un quartier est prévu autour de la future galerie, la chaine d'hôtellerie Hilton prévoit même d'y construire un nouvel hôtel.

Pour la ministre de la Culture écossaise, Fiona Hyslop, le musée jouera un rôle crucial contre la récession : « Dans ces temps de crise, il est parfois important d'être audacieux » confie-t-elle, interrogée par le Guardian.
Si le projet scientifique est salué par tous, lorsque la question du budget est évoquée, les choses deviennent plus compliqué. Le V&A ne s'investira pas financièrement dans ce nouveau centre. Le gouvernement écossais, très impliqué dans la conception, renâclerait à donner un chiffre exact de sa part dans les subventions publiques. Il demande à la municipalité de Dundee de participer à hauteur de 15 millions de livres.

L'Université de Dundee se déclare prête à se lancer dans une grande campagne de recherche de mécénats privés. Le Recteur Pete Downes espère réunir 30 millions de livres d'ici trois ans : « C'est beaucoup demander, personne ne le nie. Mais je suis convaincu qu'on y arrivera. Cela signifie se développer et sortir de la récession ».

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque