Mardi 17 septembre 2019

Le temple d’Athina Niké surplombe de nouveau l’Acropole d’Athènes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 7 septembre 2010 - 265 mots

ATHENES (GRECE) [07.09.10] – Le relèvement du temple d’Athina Niké sur l’Acropole d’Athènes marque la fin de la première tranche des travaux de restauration du site.

La première phase du chantier de restauration de l’Acropole d’Athènes, commencé en 2001, vient de s’achever par le relèvement du petit temple ionique d’Athina Niké. L’édifice était le dernier encore en travaux sur le site, le chantier des Propylées et du Parthénon ayant pris fin ces derniers mois. La restauration du temple a nécessité beaucoup de temps car il était gravement endommagé par l’usure du temps et les restaurations réalisées au XIXe siècle. Le bâtiment a donc dû être entièrement démonté avant d’être remonté in situ.

Les échafaudages ont été retirés et « ce qui reste du chantier d’Athina Niké doit être évacué lundi » a déclaré Maria Ioannidou, directrice du service de restauration de l’Acropole (Ysma), à l’AFP. Elle précise également qu’une nouvelle phase des travaux est prévue dans les mois à venir. Un groupe de métopes sculptées, les seules qui n’ont pas été emportées par Lord Elgin, menacées par la pollution, doit être retiré de la partie occidentale de Parthénon pour être conservé dans le nouveau musée de l'Acropole.

La colossale campagne de sauvetage de l’Acropole a commencé à la fin des années 1970, la phase de restauration qui s’achève a coûté, à elle seule, 42,6 millions d’euros. Malgré la crise financière qui touche durement le pays, le gouvernement a annoncé que la restauration du site continuerait grâce aux fonds européens. La responsable du projet estime que le travail des archéologues devrait durer encore au moins pour dix ans.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque