Mercredi 18 septembre 2019

Le taoïsme fait peu d’adeptes

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 13 juillet 2010 - 267 mots

PARIS [13.07.2010] – L’exposition sur le taoïsme au Grand Palais qui vient de fermer ses portes, enregistre l’affluence la plus faible depuis plus de 30 ans pour une exposition d’art asiatique au Grand Palais.

Avec moins de 110 000 visiteurs en 82 jours, l’exposition La voie du Tao, un autre chemin de l’être, qui s’est tenue aux Galeries Nationales du Grand Palais de mars à juillet, enregistre le plus mauvais score pour une exposition d’art asiatique au Grand Palais.

Les GNGP ont accueilli pas moins de 7 expositions d’art asiatique et celle-ci pourrait bien être la moins fréquentée pour un bon moment. L’affluence est sans comparaison avec le record détenu par l’exposition sur Angkor et l’art khmer à en 1997 qui avait attiré 324 000 visiteurs. Montagnes célestes, trésors des musées de Chine, pour limiter la comparaison à la Chine, avait attiré, elle, 165 000 visiteurs. Seule, Dieux et démons de l'Himalaya, art du bouddhisme lamaïque, avait attiré en 1977 moins de visiteurs (100 000), mais sa fréquentation quotidienne était bien supérieure (1626) à celle du Tao (1200). Même Confucius au musée Guimet, avait séduit plus de monde en 2003 : 122 000 visiteurs.

Les raisons de ce relatif échec sont à trouver dans la concurrence frontale avec Turner dans les mêmes lieux, et sans doute dans l’intitulé de l’exposition pas assez explicite et attirant pour le grand public.

Reste qu’il faut saluer cette contre-programmation courageuse de la RMN, l’exposition est déficitaire mais elle a le mérite d’offrir au public un propos plus exigeant. Nul doute que la RMN va se refaire avec Monet à la rentrée.

Légende photo

Cloche Taoïste - Dynastie Qing, époque Qianlong, porcelaine à émaux sur couverte, imitant le bronze, 20x14 cm, musée des arts asiatiques Guimet, Paris. &copy RMN / Th. Ollivier

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque