Samedi 15 décembre 2018

Le premier NADA Award décerné à Margaret Lee

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 10 décembre 2012 - 274 mots

NEW YORK (ETATS-UNIS) [10.12.12] – La jeune artiste et commissaire Margaret Lee vient de recevoir le premier NADA Award décerné par ARTADIA, doté d’une bourse de 4000 dollars.

L’ARTADIA est une organisation à but non lucratif fondée en 1997 par le collectionneur Christopher E. Vroom, dont la principale mission est de favoriser les pratiques artistiques innovantes en soutenant les artistes par différentes bourses et par un réseau national de professionnels du monde de la culture.

Le NADA Award est le fruit d’une première collaboration avec la NADA (New Art Dealers Alliance), et est décerné dans le cadre de la foire NADA Art Fair.

Pour ce premier NADA Award, les deux jurés Peter Eleey (commissaire au MoMA PS1) et Beatrix Ruff (directrice de la Kunsthalle de Zürich) ont récompensé un des artistes participants à la NADA. Leur choix s’est porté sur la jeune artiste et commissaire Margaret Lee, exposée par la Green Gallery et la galerie Jack Hanley de la NADA Miami Beach, a rapporté le Gallerist NY.

A 32 ans, Margaret Lee est co-fondatrice de l’espace « 179 Canal » (2009-2010) et de l’espace « 49 Canal » depuis 2011, et commissaire de nombreuses expositions. En tant qu’artiste, sa première exposition solo s’est tenue à la galerie Jack Hanley en 2011, et est actuellement présente au MoMA PS1 dans le cadre de l’exposition de groupe « New Pictures of Common Objects ».

Dans la droite ligne des ready made de Duchamp et des installations dadaïstes, les œuvres de Margaret Lee sont surprenantes à plus d’un titre. Parmi celles exposées à la foire figure un téléphone dont le combiné a été remplacé par un concombre.

Légende photo

Margaret Lee - Cucumber Phone (2012) - Plaster, acrylic and phone parts - Photo The Green Gallery

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque