Le pont Colbert de Dieppe figure parmi les sept sites les plus menacés d’Europe en 2016

Par Nathalie Eggs · lejournaldesarts.fr

Le 18 mars 2016

LA HAYE (PAYS-BAS) [18.03.16] – Un site français - le Pont Colbert en Normandie - figure parmi la liste des « sept sites les plus menacés » d’Europe en 2016, publiée par l’ONG Europa Nostra. La lagune de Venise est, elle, le site le plus menacé d’Europe.

Europa Nostra, « principale organisation européenne oeuvrant pour la préservation du patrimoine », a annoncé sa liste des « sept sites les plus menacés » d’Europe en 2016. Ce sont : le site archéologique d’Ererouyk et le village d’Ani Pemza en Arménie, le Couvent Saint Antoine de Padoue en Estrémadure en Espagne, la Forteresse maritime de Patarei à Tallinn en Estonie, l’aéroport d’Helsinki-Malmi en Finlande, le Kampos de Chios en Grèce, l’ancienne ville d’Hasankeyf et ses environs en Turquie et le pont Colbert de Dieppe en France.

Les sites sélectionnés bénéficieront de missions d’expertise et de plans d’actions réalisables d’ici la fin de l’année, l’objectif du programme des « 7 sites les plus menacés » n’étant pas de financer les projets mais de servir de « catalyseur à une action concrète et à promouvoir la force de l’exemple ».

Construit en 1889, le Pont Colbert, est le dernier plus grand pont tournant d’Europe en fonction dans sa configuration et avec son mécanisme à pression hydraulique d’origine. Il est traversé chaque jour par quelque 12 000 véhicules et 1 800 piétons et pivote 6 à 8 fois par jour en fonction du trafic portuaire. Le Syndicat Mixte du Port de Dieppe (SMPD), son propriétaire, prévoit de le démolir et de le remplacer par une nouvelle structure en 2017. Afin d’empêcher sa démolition, le Comité de Sauvegarde du Pont Colbert de Dieppe a demandé sa classification en tant que Monument Historique. Sur sa recommandation, la Fondation du Patrimoine a soumis la nomination du pont Colbert pour la liste des « 7 sites les plus menacés » en 2016.

Exceptionnellement, Europa Nostra a ajouté Venise et sa lagune en tant que huitième site, dans le cadre d’un plan à long-terme. L’ONG recommande, sur le court terme, l’exclusion des « gros » paquebots de croisière de la lagune, la suspension des dragages des canaux, l’annulation des principaux projets de port commercial et la reconstruction des marais salants. A long terme, le transfert des principales activités portuaires à Trieste et le renouvellement des zones industrielles abandonnées et polluées de Marghera en un parc scientifique et technologique sont notamment souhaités.

Les « 7 sites les plus menacés » en 2016 ont été choisis par le Comité exécutif d’Europa Nostra parmi 14 sites présélectionnés par des spécialistes en histoire, archéologie, architecture, conservation, analyse de projet et finance. Le programme des « 7 sites les plus menacés » a été lancé en janvier 2013 par Europa Nostra avec l’Institut de la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque de Développement du Conseil de l’Europe.

Légende photo

Le pont Colbert à Dieppe © Photo Frédéric Bisson - 2014 - Licence CC BY 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque