Le Pérou expérimente l’usage de drones pour protéger son patrimoine

Par Anna Halter · lejournaldesarts.fr

Le 28 août 2013 - 276 mots

PEROU [28.08.13] – Habituellement plutôt réservé à un usage militaire, les drones sont également utilisés par le Pérou dans le but de protéger le patrimoine du pays.

D’après The Guardian, de petits drones ont déjà été utilisés au Pérou pour la recherche scientifique. Cette pratique d’un nouveau genre vise à modéliser et cartographier les sites historiques qui n’ont pas encore été répertoriés.

Au Pérou comme dans beaucoup de pays en développement, l’extension des villes et les nouvelles infrastructures sont parfois construites au détriment de sites historiques. Les chercheurs luttent tant bien que mal pour la sauvegarde du patrimoine local souvent mis à mal par les chantiers et la mauvaise délimitation des sites protégés qui entraine régulièrement des occupations illégales de terrains.

Les drones, réservés jusqu’à présent à un usage d’ordre militaire, seraient devenus depuis quelques années un outil essentiel aux chercheurs et scientifiques du pays. Ils permettent de cartographier et de délimiter les sites menacés, mais également d’en garder une empreinte originale qui serait utile, si nécessaire, pour établir une restauration la plus exacte possible en cas de dégradation.

Cette technologie constitue également un gain de temps considérable pour les archéologues dont les méthodes classiques de cartographie sont bien souvent fastidieuses et pourtant nécessaires avant de commencer une campagne de fouilles. Il y a deux ans un premier travail a été effectué à l’aide d’un drone sur le site de José de Moro San, ancien cimetière antique de 150 hectares dans le nord-ouest du pays. Depuis l’année dernière, six autres sites ont également été cartographiés à l’aide de ces drones. Le gouvernement péruvien soutient cette initiative et envisage l’achat d’autres drones dans les années à venir.

Légende photo

Sanctuaire historique de Machu Picchi - Perou - © Photo einalem - 2008 - Licence CC BY-SA 2.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque