Mardi 17 septembre 2019

Le Pérou exige la restitution des trésors du Machu Picchu conservés à Yale

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 30 septembre 2010 - 271 mots

LIMA (PEROU) [30.09.10] – Le président péruvien exige le retour des trésors du Machu Picchu conservés à Yale depuis près d’un siècle. L’université américaine doit restituer plus de 40 000 pièces d’ici à juillet 2011.

Début septembre 2010, quelques jours après sa nomination, le nouveau ministre péruvien de la Culture, Juan Ossion, avait déclaré que le retour des trésors de la citadelle inca du Machu Picchu conservés à Yale était une de ses priorités. L’université américaine de Yale conserverait à ce jour plus de 40 000 pièces extraites des fouilles menées sur le site du Machu Picchu par l’explorateur américain Hiran Bingham de 1911 à 1916. A l’époque le Pérou avait autorisé le déplacement de ces pièces afin qu’elles soient étudiées par les chercheurs de Yale. L’université américaine s’était engagée à rendre les objets après 18 mois.

Ces dernières années toutes les tentatives pour récupérer ces objets archéologiques ont échoué. Aujourd’hui le président péruvien, Alan Garcia, annonce qu’afin de médiatiser son combat il va exiger cette restitution dans tous les forums internationaux : l’ONU, l’Unesco ou encore au sein des ambassades. L’agence Andina rapporte que l’université de Yale a jusqu’au 7 juillet 2011 pour restituer les objets. Passé cette date le président a assuré que l’université de Yale serait définitivement considérée comme un « pilleur de trésors ».

La date fixée pour le retour des œuvres coïncide avec les célébrations du 100e anniversaire de la découverte officielle du Machu Picchu. Depuis plusieurs années des historiens remettent également en cause l’histoire de la découverte du site. Un Péruvien, Agustin Lizarraga, l’aurait découvert dès 1902, soit neuf ans avant l’explorateur américain Hiran Bingham.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque