Lundi 16 septembre 2019

Le Musée national des beaux-arts du Québec s’agrandit et change sa grille tarifaire

Par Julien Rocha · lejournaldesarts.fr

Le 19 décembre 2013 - 331 mots

QUEBEC (CANADA) [19.12.13] – Le Musée national des beaux-arts du Québec, dédié aux artistes canadiens, met en place un billet unique permettant l’accès aux expositions permanentes et temporaires. Un changement qui participe de la volonté d’expansion du musée en termes de reconnaissance publique et de programmation culturelle, dans le cadre de son extension physique d’ici 2015.

A partir des fêtes de fin d’année, le Musée national des beaux-arts du Québec va modifier ses tarifs, rapporte le quotidien canadien La Presse.

Alors que seules les expositions temporaires étaient jusqu’à présent tarifées à 15 dollars canadiens (10 euros), un billet unique comprenant l’accès aux collections permanentes et aux expositions temporaires va être instauré, à 18 dollars canadiens (12 euros). « La volonté est de créer une expérience globale » précise Linda Tremblay, porte-parole de l’établissement. Le demi-tarif prévu pour les visites nocturnes du mercredi soir restera en vigueur.

Ce changement dans la grille tarifaire intervient quelques mois après le début des travaux d’agrandissement du musée, le 5 septembre 2013. Le pavillon Pierre Lassonde viendra compléter à l’automne 2015 l’établissement par 8000 m2 d’espaces d’exposition, d’un restaurant, d’une boutique et d’un nouveau hall d’accueil des visiteurs. Le projet a été évalué à 103,4 millions de dollars canadiens (environ 70 millions d’euros), financé à hauteur de 24,6 millions (près de 17 millions d’euros) par le secteur privé. La directrice du musée, Line Ouellet, avait qualifié ce chantier du « plus grand au Québec [dans le domaine culturel] qui dotera nos citoyens d’un musée d’envergure internationale, dédié à l’art et aux artistes du Québec. »

Profitant de ce gain d’espace, la direction a annoncé qu’elle allait doubler ses expositions temporaires d’ici à 2016, passant de 6 à 13, soit plus de 4 par an. Paul Bourassa, directeur des collections et de la recherche, explique ainsi la volonté du musée de valoriser ses collections permanentes. Le première débutera en février 2014 et sera consacré au travail des peintres Jean-Paul Lemieux, Alfred Pellan, Fernand Leduc et Jean-Paul Riopelle.

Légende photo

Le musée national des beaux-arts au Québec - © Photo NickHam - 2012 - Licence CC BY-SA 3.0

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque