Lundi 10 décembre 2018

Le musée de Taiwan organise une exposition en collaboration avec la Chine

Par LeJournaldesArts.fr · lejournaldesarts.fr

Le 5 octobre 2009 - 276 mots

TAIPEI (TAIWAN) [05.10.09] – Le musée national de Taipei inaugure la première exposition produite avec la collaboration de la Chine, après plusieurs mois de pourparlers. Mais les relations ne sont toujours pas normalisées.

En même temps que les célébrations du 60ème anniversaire de la République populaire de Chine, s’ouvre une exposition un peu particulière au musée national de Taipei à Taiwan.

Pour la première fois depuis 60 ans, la Chine collabore avec Taiwan pour cette exposition sur l’empereur Yongzheng (1678-1735) de la dynastie Qing.

La Chine a prêté 37 objets et reliques au Musée du Palais de Taipei, résultat des négociations engagées au début de l’année 2009 entre le musée taiwanais et le Musée de la Cité Interdite de Beijing. Des négociations dont l’enjeu est un des principaux griefs historiques de la Chine envers Taiwan.

En effet, depuis 1949, Taiwan détient plus de 650 000 pièces archéologiques amenées sur l’île par Tchang Kaï-chek et issues de la Cité Interdite et du musée de Nankin en Chine. Et depuis 60 ans la Chine réclame le retour de ces objets, considérés comme volés.

La collection est devenue le joyau du musée de Taipei, qui accueille chaque année 2,2 millions de visiteurs.

Cependant, si la Chine a prêté des objets à Taiwan, l’inverse n’est pas encore à l’ordre du jour. Selon Earthtimes.org, la directrice du musée de Taipei, Chou Kung-Hsin a déclaré que la Chine devait signer la loi internationale garantissant le retour des œuvres (Law of Guaranteed Return) avant que tout prêt soit consenti à la Chine.

La grande crainte de l’institution taiwanaise est la confiscation des œuvres si jamais des pièces devaient être prêtées à la Chine.

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque