Mercredi 20 novembre 2019

Le Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac victime d’un vol sans effraction

Par Julien Rocha · lejournaldesarts.fr

Le 22 novembre 2013 - 256 mots

AURILLAC (AUVERGNE) [22.11.13] – Un dinar du XIIe siècle a disparu du Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac. Le vol intervient deux semaines après celui de deux objets de grande valeur dans un musée voisin.

Le quotidien La Montagne rapporte la disparition depuis le 6 novembre 2013 d’un dinar en or daté de 1147, conservé au Musée d’art et d’archéologie d’Aurillac.

Le personnel du musée a constaté que le vol a été effectué en plein jour, aux heures d’ouverture de l’établissement, et sans effraction : le ou les malfaiteurs ont réussi à crocheter les deux serrures de la vitrine, à retirer le dinar avec son socle et son cartel de manière à ne pas faire remarquer son absence, puis à refermer la vitrine. Il semblerait donc qu’il s’agisse de voleur(s) expérimenté(s).

Dégageant la surveillance du musée de toute responsabilité, la directrice Brigitte Lépine évoque davantage la configuration sinueuse de la salle qui aurait davantage pu offrir au(x) malfaiteur(s) la discrétion et le temps nécessaires pour agir. Un dépôt de plainte a été ouvert le 7 novembre.

Ce vol intervient deux semaines après la disparition au Musée Alfred Douët de Saint-Flour, une commune voisine, d’une tabatière en argent datée de 1787 et d’un netsuke (figurine d’attache vestimentaire japonaise) de la fin du XVIIIe siècle, d’une valeur estimée à 70 000 euros. D’après La Montagne, un conseiller sûreté des musées de la Direction générale des patrimoines interviendra dans les jours à venir pour étudier les mesures de protection des deux musées et savoir si les deux affaires sont liées.

Légende photo

Dinar volé datant du XII ème siècle - © courtesy Musée d'art et d'archéologie d'Aurillac

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque