Mercredi 26 janvier 2022

Le Maroc obtient la présidence d’un conseil scientifique de l’Unesco

Par Ida Simon · lejournaldesarts.fr

Le 7 juin 2017 - 298 mots

PARIS [07.06.17] - Le Maroc va présider le Conseil consultatif scientifique et de technique de la convention de l’Unesco sur la Protection du patrimoine culturel subaquatique de 2001.

Au cours de la sixième Session de la Conférence Générale des Etats Parties qui s’est tenue au siège de l’UNESCO du 30 et 31 mai, le Maroc a été élu à l’unanimité et pour un mandat de quatre ans à la Présidence du Conseil scientifique de la Convention de l’UNESCO sur la protection du patrimoine culturel subaquatique (2001).

Le Maroc est pour la première fois membre de ce Conseil consultatif scientifique et technique chargé de donner des recommandations dans les domaines liés à la protection du patrimoine culturel subaquatique, d’évaluer le respect des règles de la Convention de 2001 et d’orienter les Etats parties dans le processus de sa mise en œuvre.

La Conférence s’est également terminée par la décision d’envoyer à l’automne 2017 une mission d’experts chargés d’évaluer les sites archéologiques immergés dans le lac guatémaltèque Atitlán découverts en 1996. Elle sera effectuée par les experts du Conseil consultatif scientifique et technique de la Convention de l’UNESCO sur le patrimoine culturel subaquatique sous la direction de María Helena Barba Meinecke, responsable du programme d’archéologie subaquatique de la péninsule du Yucatan (INAH) au Mexique.

Enfin, après que les représentants des Etats parties ont partagé leur expérience dans ce domaine, il a été décidé de créer un Registre des bonnes pratiques en matière de protection du patrimoine culturel subaquatique.

La Convention sur la protection du patrimoine subaquatique, adoptée à Paris en 2001 après plus de onze ans de réflexion, est un traité international de l’UNESCO qui a pour objectif de lutter contre l’augmentation des pillages et de la destruction de ce patrimoine et accompagner les cinquante-six Etats parties dans sa protection.

Légende photo

Le lac Atitlán au Guatémala © Photo Francisco Anzola - 2009 - Licence CC BY 2.0 

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque