Le Cri de Munch à la Fondation Vuitton

Par Isabelle Freysselinard · lejournaldesarts.fr

Le 4 février 2015 - 278 mots

PARIS [04.02.15] – Le Cri de Munch sera exposé à la Fondation Vuitton du 1er avril au 6 juillet 2015. Une occasion exceptionnelle de voir le tableau à Paris.

En 2011, lors de la rétrospective au Centre Pompidou « Edvard Munch, l’œil moderne : 1900-1944 » où 487 000 visiteurs s’étaient rendus, aucune des quatre versions du Cri n’avait pu faire le voyage pour y être exposée.

La Fondation Vuitton va réaliser un joli coup en exposant une des versions du tableau dans ses murs. Cette œuvre fera partie de l’exposition « Les Clefs d'une passion », qui aura lieu du 1er avril au 6 juillet 2015 et qui sera le troisième accrochage de la fondation, d’après Le Figaro.

La version qui sera présentée à la Fondation Vuitton, prêtée par le Munch Museet d’Oslo, est peinte sur du carton (83,5 x 66 cm), posé sur un panneau rigide, contre-collé sur un support en bois et date de 1910 environ – les autres versions datant de 1893 et 1895. L’analyse qui a été faite de la matière picturale a montré une complexité extrême des techniques, l’artiste a utilisé un nombre restreint de pigments mais plusieurs liants - de l’huile, de la résine et du jaune d’œuf – pour peindre une seule image.

L’œuvre est une des plus connues de l’artiste norvégien expressionniste Edvard Munch (1863-1944). Un visage déformé crie au monde son angoisse existentielle dans un paysage mouvant aux couleurs de flamme.

Une des versions au pastel de cette œuvre poignante a été vendue chez Sotheby’s en 2012 pour 119,92 millions de dollars, créant un nouveau record et détrônant une œuvre de Picasso (Nu au plateau de sculpteur, 1932).

Légende photo

Edvard Munch, Le Cri, peinture sur carton, vers 1910, 83,5 x 66 cm, Munch Museet, Oslo

Le Journal des Arts.fr

Inscription newsletter

Recevez quotidiennement l'essentiel de l'actualité de l'art et de son marché.

En kiosque